Travail d’intérêt général (St Montan ne se fera pas « être et avoir » par un film plus que douteux)

Monsieur le Procureur,

Madame la vice présidente Juge de l’Application des Peines,

Monsieur Chabal,

L’aménagement de peine a été refusé au prétexte que je n’ai pas justifié de ma capacité d’accomplir un travail d’intérêt général. J’avais proposé (vous disposez de la lettre ci-jointe) de nettoyer les rivières, bords de chemins et de routes qui rayonnent autour de St Montan. J’estime que cela appartient à de la mauvaise foi et qu’il serait risqué d’apporter la preuve sous forme d’un sac poubelle rempli de déchets, car cela serait l’occasion interpréter cela comme un outrage. Comme je vous l’ai affirmé je n’ai plus aucune confiance en cette « justice », et c’est pourquoi je ne ferai pas appel de cette décision. Continuer à lire … « Travail d’intérêt général (St Montan ne se fera pas « être et avoir » par un film plus que douteux) »