Ministre de l’Éducation, Madame Najat Vallaud-Belkacem

Madame la ministre de l’éducation nationale,

Suite à votre passage à l’émission des grandes gueules sur RMC où vous affirmez qu’il est nécessaire d’alerter les autorités lorsqu’on est témoin ou en connaissance de délits ou de crimes (à propos du passage de Monsieur Luc FERRY sur un média où il dénonce des faits gravissimes, ce que vous critiquez fermement sur la forme), je vous contacte afin de vous faire prendre connaissance de l’implication de l’éducation nationale pour une entreprise prestigieuse qu’est le cinéma, mais illégale puisque le travail des enfants afin de réaliser cette fiction est non-déclaré et dissimulé selon une spécialiste du travail des enfants à la DIRECCTE de Paris, et aussi en réponse au député PS Pascal TERRASSE par la DIRECCTE de l’Ardèche.

Il s’agit de la réalisation l’été 2011 du film TOM LE CANCRE par Monsieur Manuel PRADAL. J’ai porté plainte à ce sujet, mais cela a été classé sans suites par le procureur de la république de l’Ardèche Monsieur Sénéchal, le défenseur des droits a été saisi mais ne reconnait pas non plus le caractère illicite de cette production, le cabinet de la Garde des Sceaux, ministre de la justice, a aussi été contacté.

Cette œuvre cinématographique est présentée comme la continuité d’une activité scolaire, les enfants ont été sélectionnés lors de cette activité afin de passer un casting qui n’a pas été communiqué en dehors de ces écoles du sud-est de l’Ardèche (écoles publiques primaires de Saint Montan et Viviers). Cette activité scolaire était accompagnée par l’inspectrice d’académie Madame Janine Odin, mutée depuis.

Enregistrement audio d’un RDV avec la directrice de l’école qui informe de l’interdiction de dire « bonjour » à mon enfant :

Mon autorité parentale n’a pas été respectée, en l’espèce en utilisant l’image de mon enfant lors de festivals au mépris de mon opposition à cela, le député de votre majorité Monsieur Pascal TERRASSE informé de cette opposition en temps que médiateur dans cette affaire, avant, pendant, et après que l’exercice de l’autorité parentale m’a été retiré au prétexte de « conceptions opposées sur la vie et l’éducation » de mon enfant, conceptions non précisées, et ce dans le cadre de la gestion de mon affaire familiale (divorce) au tribunal de Privas (parquet qui a classé sans suites mes plaintes).

Ci-joint le courrier qui n’a pas obtenu de réponse satisfaisante :

Ainsi dûment informée, vous ne pourrez plus nier, à moins d’être de mauvaise foi (caractéristique de nombreux politiciens) et donc de ne mériter aucune confiance, de certains agissements du « pouvoir » auquel vous participez.

Le film TOM LE CANCRE met en scène un homme-loup mangeur d’enfants (vous saisissez sûrement le lien avec l’histoire du ministre) et une maîtresse amnésique (ne fermez pas les yeux, ne restez pas dans le déni).

Voudriez-vous s’il vous plait contacter cette inspectrice d’académie, et lui demander de me joindre afin d’apporter des éclaircissements sur l’implication de l’éducation nationale pour cette entreprise de corruption morale consistant à impliquer des parents pour l’exploitation de leurs propres enfants grâce à des mensonges qu’on aurait raison d’accepter vu le traitement qui m’est réservé par votre « justice » après que je me sois opposé à ces mensonges (dissimulation du travail des enfants, y compris par un média d’information comme le Dauphiné « libéré »).

Veuillez recevoir l’expression des mes salutations les plus fermes.

Monsieur le Président de leur république

Monsieur le Président,

Je suis arrivé sur cette page (http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/) grâce à un message de soutient au martyr René Forney, victime de la malveillance de votre justice dont il n’est pas possible de vérifier l’indépendance, dont particulièrement du réseau organisé sectaire qu’est la franc-maçonnerie. Un putsch a été évoqué contre « le cabinet franc-maçon » et je me demande si la guillotine n’a pas fini par faire perdre la tête de ses adeptes.

Je ne crois plus ni en leur « justice » ni en leur « démocratie » constatant que l’argent y est roi, la dette souveraine et le peuple déchu, très déchu. Nous sommes en ploutocratie et votre parole n’a plus le moindre pouvoir. Souvenez-vous de l’adversaire qui n’a ni visage ni nom, comme par exemple la famille Rothschild, Red Shield, bouclier rouge du sang des juifs, sacrifices utiles au « pouvoir » auquel vous êtes totalement soumis, ce qui vous discrédite complètement comme représentant du peuple.

Pour ma part je témoigne du déni de justice consistant à m’arracher la prunelle de mes yeux, ma fille de 6 ans, en toute mauvaise foi. En effet l’exercice de l’autorité parentale m’a été retiré pour des « conceptions opposées sur la vie et l’éducation de [notre] enfant » selon le « petit juge » GALLAND (puisqu’il se présente ainsi dans une lettre ouverte à votre prédécesseur Monsieur Sarkozy) aux affaire familiales en octobre 2012 sans que je puisse savoir malgré mes demandes de quelles « conceptions » il s’agit, et ce alors que son image est diffusée par le film de cinéma TOM LE CANCRE / THE TRUANT distribué par REEL SUSPECTS au mépris de mon opposition légitime puisque cette entreprise maffieuse et pourtant prestigieuse qu’est le cinéma a dissimulé le travail d’une 15ène d’enfants ce qui implique le député Pascal TERRASSE de votre majorité comme responsable de la protection de l’enfance sur son territoire (président du conseil général au moment des faits) et comme médiateur informé par mes soins dans cette affaire.

Voici un message adressé au Procureur Général Monsieur Michel DESPLANS puisque le Procureur de l’Ardèche Monsieur Dominique Sénéchal m’a pris en grippe et estime que l’honneur outragé par une question pertinente au greffier de notre affaire familiale est prioritaire par rapport à une plainte concernant la corruption morale que vous présidez, et estime qu’un mois de prison avec sursis et 100 heures de travaux d’intérêts généraux n’est pas une réponse assez claire sur la toute puissance de la franc-maçonnerie au pays des droits de l’homme profané : http://www.floue.net/monsieur-le-procureur-general-michel-desplans/

Plus d’informations sur cette entreprise à but non certain : http://tom-le-cancre.blogspot.fr

Veuillez recevoir, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations les plus fermes !

Cyril Delacour

—–

Message envoyé aussi directement au préfet de l’Ardèche, au député Terrasse, au procureur Sénéchal et à quelques membres de son « bac à sable » (TGI PRIVAS)