Requête déposée à Nîmes afin que les peines pour Outrage de René FORNEY soient confondues

Requête déposée à Nîmes afin que les peines pour outrage (2 fois 6 mois fermes) de René FORNEY soient confondues. Il est actuellement à la maison d’arrêt de Grenoble Varces et encore en grève de la faim après plusieurs hospitalisations.

Avec ou sans vergogne ?

Scott Alexander Gabriel Reiss au CHU de Grenoble (nord) là où est passé René Forney en grève de la faim et de la soif, emprisonné à la maison d’arrêt de Grenoble Varces pour outrage à magistrat à propos de notre manifestation et de mon procès pour outrage, aussi, le 21 février 2014 au TGI de Privas et de ses « incompréhensions ».