René SOUFFLARD

René SOUFFLARD

Son attestation en justice du 1 octobre 2012

J’ai eu cette attestation juste avant l’audience de non-conciliation du 8 octobre 2012, pour mon divorce, c’est ma futur ex-femme qui l’a produite. Elle demande toujours que je ne vois notre enfant qu’en lieu médiatisé, au mépris de ce que demande notre enfant depuis plus d’un an 1/2, et ça empire avec la complicité de leur « justice ».

Ce que je sais, c’est que le couple vit séparé, que le mari n’a pas d’activité professionnelle stable. Il vit pour le moment dans un local d’une douzaine de mètres carré à 100 mètre de mon domicile rue du Tour du Portalet dans le vieux village de St Montan.

Imprévisible dans son comportement, manipulateur agressif, impulsif dans l’incapacité de se contrôler à la limite du délire mystique actuellement en grande difficulté qui nécessite à mon avis un suivi psychothérapeutique.

PS J’ai tout un courrier qu’il m’a adressé d’une extrême violence.

À noter qu’il a marqué comme profession « Psychosociologue (retraité) », ce qui laisse penser que son avis sur un suivi psychothérapeutique est valable, et aussi, vu que la première application de la psychologie est de manipuler, qu’il peut donc être un manipulateur efficace, c’est à double tranchant. Il se présente aussi comme artiste :

555
Une Borne qui intrigue

Voici un article qu’il a rédigé sur moi et mon activité avant cela, parut le 22 juillet 2010 (son portrait a été réalisé à l’occasion de son passage pour ce papier de la Tribune édition du Tricastin contacté le 19 mai 2014 à 17 heures afin d’obtenir l’attestation de leur part que c’est bel et bien René Souflard l’auteur de cet article) :


On peut y lire : « Cyril est plus qu’un artiste photographe, la poésie et la philosophie sont aussi à son arc » ce qui est contradictoire avec « le mari n’a pas d’activité professionnelle stable ». À noter aussi qu’en public M SOUFFLARD est plutôt flatteur alors que pour une attestation destinée à un lectorat plus réduit…

René SOUFFLARD s’est montré en colère et violent. J’avais marqué à la craie en face de sa porte « Aurait-on raison de mentir quand le tort est infligé à celui qui s’en révolte ? ». Il en a fait une photo présente dans son dossier sur moi. Il m’a empoigné brusquement, en colère, en exigeant que j’efface cela, me traînant sur plusieurs mètres dans notre rue en direction de mon domicile. Un témoin croyait qu’on rigolait, il n’en revenait pas. J’ai effacé l’inscription, ce n’est que de la craie, par contre ce que cela signifie…

La rason délire un bouc émissaire

Il est aussi provocateur, sachant ce qu’a induit la réalisation du film TOM LE CANCRE, voilà ce qu’il a affiché dans notre rue :
Sourriez vous êtes filmé
Il affirme aussi que je lui ai adressé tout un courrier d’une « extrême violence », mais j’ai affiché sur sa porte, dans notre rue, un courrier reçu au CCAS d’Arles, la requête en divorce de ma femme qui demande l’exercice exclusif de l’autorité parentale à son seul profit et que je ne vois notre fille qu’en lieu médiatisé, et que j’ai commenté. J’ai affiché aussi d’autres documents. Si ça ce n’est pas un courrier d’une « extrême violence », je ne sais pas ce que ça peut être… Donc effectivement j’évoque ce qui est extrêmement violent, du moins ce que j’ai ressenti comme tel et qui m’a profondément affecté et déstabilisé, et ça se ressent. J’appelle donc cela de l’inversion accusatoire.

Porte SOUFFLARD 1&2 Porte SOUFFLARD 2

Il n’a pas ajouté à son dossier la photographie suivante, tirée du tournage de TOM LE CANCRE. Peut-être que la croix disposée de travers, les enfants mangeant une pomme, le mariage de la maîtresse amnésique (ma future ex-femme est maîtresse d’école et est aussi amnésique que son déni) avec l’homme loup, peut-être le rôle qui m’est destiné dans cette mascarade de « justice » sont des symboles trop évidents quand une manipulation agressive est évoquée.
Porte SOUFFLARD 1
René SOUFFLARD fait partie de l’atelier vidéo animé par ma future ex-femme, on le voit ici à côté d’elle, dans une salle de cinéma…
afficheatelier
René SOUFFLARD m’a affirmé qu’il est franc-maçon au grand orient de France à Paris, ce que je suis porté à croire vu ses intérêts. Un jour je lui ai dit « un honnête homme, pardon, un homme honnête du 21ème siècle est un profane », il a répondu aussi sec : « profané ».

En sortant de mon procès pour outrage au greffier de mon affaire familiale, j’ai eu une discussion avec le député TERRASSE qui m’a dit être franc-maçon aussi, et que René SOUFFLARD est un ami, comme Manuel PRADAL, le réalisateur de TOM LE CANCRE.

René SOUFFLARD en mère-grand (voir la morale du petit chaperon rouge) :

Qui est déguisé, la mère-grand ou le loup ?
Qui est déguisé, la mère-grand ou le loup ?
Publicités

Auteur : Cyril Delacour

Photographe, vidéaste, animateur multimédia, artiste indépendant, un peu philosophe mais pas assez jardinier.

4 réflexions sur « René SOUFFLARD »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s