JAF OUDOT-DENES

Lors de l’audience du 24 mars 2014, la veille du 7ème anniversaire de notre fille, j’ai commencé par déclarer : « Il m’est interdit de vous dire bonjour Madame le juge ». Elle en tremblait et a répondu (déni caractéristique d’une mentalité que je ne partage pas) : « Ne commencez pas Monsieur Delacour ». Elle persista et signa avec : « Vous êtes dans votre monde Monsieur Delacour ». J’avais envie de répondre : « Nous partageons ce même monde, mais certainement pas la même mentalité » mais à quoi bon ?

Voilà qui illustre le déni de cette Juge aux Affaires Familiales dite Juge Coordinateur des Affaires Familiales : son courrier à la directrice de l’école primaire publique où va notre enfant et où enseigne sa maman, et ce peu après le passage de l’enquêteur social Monsieur Guy FOURNIOL (voleur d’enfants, profanateur d’enfances) et donc avant notre audience, courrier daté du 26 décembre 2013? (notez le point d’interrogation).

Voici l’enregistrement audio lors d’un RDV avec la directrice de l’école à ce sujet :

Depuis l’ordonnance du 15 octobre 2012 je passais régulièrement dire « bonjour » le matin à notre enfant afin de préserver le lien, vu les miettes qu’ils nous ont laissé. Lien qui devrait selon les lois être préservé, mais les lois ce n’est que du texte sur du papier qui ne peut servir qu’à ceux qui sont sensé les appliquer, ou non, et là dire « bonjour » est considéré comme une intrusion alors que le fait de venir sélectionner des enfants pour les faire travailler sur le tournage d’un film de cinéma, travail dissimulé et non-déclaré, n’est pas du tout inquiété, certains sont clairement au-dessus des lois.

Faux en écriture publique

Page 4 : « Attendu que les parties n’ont pas interjeté appel de cette décision et n’en n’ont ainsi pas judiciairement critiqué les motifs. »
Page 5 : « Attendu que les parties n’ont pas interjeté appel de cette décision et n’en n’ont ainsi pas judiciairement critiqué les motifs. »
Page 7 : « Attendu que les parties n’ont pas interjeté appel de cette décision et n’en n’ont ainsi pas judiciairement critiqué les motifs. »

Or, j’ai interjeté en appel de la décision du 15 octobre 2012 dont voici l’arrêt :

L’ordonnance du 24 avril 2014 est un faux en écriture publique.
Article 441-4
Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002
Le faux commis dans une écriture publique ou authentique ou dans un enregistrement ordonné par l’autorité publique est puni de dix ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende.

L’usage du faux mentionné à l’alinéa qui précède est puni des mêmes peines.

Les peines sont portées à quinze ans de réclusion criminelle et à 225 000 euros d’amende lorsque le faux ou l’usage de faux est commis par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public agissant dans l’exercice de ses fonctions ou de sa mission.

Publicités

Auteur : Cyril Delacour

Photographe, vidéaste, animateur multimédia, artiste indépendant, un peu philosophe mais pas assez jardinier.

9 réflexions sur « JAF OUDOT-DENES »

    1. Je n’ai pas inscrit en faux, mais c’est un faux en écriture publique évident : il y est écrit que j’accepterais la 1ère ordonnance n’ayant pas fait appel sur cette ordonnance, ce qui est FAUX, j’ai fait appel, et sur cette page est diffusée l’arrêt de la cour d’appel sur cette ordonnance (la preuve)… Juste sur ce qui est le plus ÉVIDENT.

    1. Mauvaise foi.

      L’argument mis en avant par la JAF est que nous acceptions la 1ère ordonnance, or même si l’appel n’a pas été « conclu » ou « traité » il a été formulé car je n’accepte pas cette décision. Au mieux c’est un faux intellectuel.

  1. Apparemment il est difficile de comprendre (et respecter) le fait que mon enfant (ce qu’elle a pourtant clairement exprimé à l’enquêteur social et à sa mère) et moi aimons vivre ensemble, et que la vie que nous avions a été détruite avec MAUVAISE FOI en usant de FAUX, de MENSONGES, d’ABUS DE POUVOIR etc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s